1932: Un empire à combattre

William Lyon MacKenzie King En 1928, le gouvernement de William Lyon MacKenzie King est préoccupé par l'engouement des Canadiens pour les émissions des stations américaines. N'est-ce pas une menace à une identité canadienne distincte, surtout dans un pays d'immigrants ? La Commission Aird, formée pour enquêter sur la radiodiffusion au Canada, recommande la création d'un réseau national.




Richard Bedford Bennett
La Commission canadienne de la radiodiffusion (CCR) est créée en mai 1932, sous les conservateurs de Richard Bedford Bennet. Son mandat : « créer et diffuser des programmes de haute qualité d'un océan à l'autre et réglementer la radiodiffusion privée au pays » . Les Canadiens français de l'Ouest sont rapidement déçus par les émissions dites bilingues diffusées sur le réseau. On y trouve trop de musique instrumentale et pas assez de « syllabes françaises » . C'est sans compter que les stations privées affiliées « oublient » souvent de diffuser ces émissions, au profit d'émissions strictement en anglais. Plus le nombre d'émissions de la Commission augmente, plus la proportion d'heures en français diminue. Les choses empirent jusqu'au retour au pouvoir des libéraux en 1935 et la création de la Société Radio-Canada l'année suivante.